rock&dolls addict

2011-03-03

please please me (#15bis)

during this time, it's hina matsuri in japan.
— come on, yokosan, you have to get dressed. look at you, you can't see your friends with that kind of hair! you look like a witch.
yoko doesn't want to wear her kimono*. it's not comfortable. have you ever try to jump with a kimono? and what to say about zori and obi…
— i don't have any friends, says yoko, they are your friends' daughters, and absolutely not mine. they are stupid and hypocrite and girly and soooo cute and they prattle just like little girls. i don't have anything to do with them.
yoko's mum remembers that she loved hina matsuri when she was a little girl. she is a bit desapointed, she was so happy to make a party for her little girl. obviously, sometimes it's very difficult to be a mum. and yoko is not always a gentle girl. she'd like to understand her daughter.

yoko is not a bad girl. her dad is gone, and they must live with her mum's parents. and it's not funny, because they can't stand anything, they don't understand anything. she can see a small tear in mum's eye. it's so sad.

— mummysan, she says, hina matsuri, that's macho bullshit. the times they are a-changing. but i can be nice today if you promise me one thing : we have money, and we'll leave tomorrow. let's have a very long trip together. we'll take the plane, and the train and the boat. we can't stay here for the rest of our life. and we'll visit europe and go to america and i'll marry a man named john and i'll be an artist and we'll be free and happy…

mummy smiles and hugs her little girl. "i promise, she says, tomorrow we'll leave for a long long trip".
pendant ce temps, c'est hina matsuri au japon, vous savez, la fête des poupées et des petites filles.
— yoko chérie, viens ici, dit maman, il est temps de te préparer. tu as vu ta coiffure, tu ne peux pas recevoir tes amies comme ça, on dirait une sorcière.
yoko ne veut pas mettre son kimono**. ce n'est pas confortable. vous avez déjà essayé, vous, de sauter en kimono, sans parler des zori et de l'affreux obi…
— ce ne sont pas mes amies, répond yoko, ce sont les filles de tes amies à toi, absolument pas les miennes. elles sont complètements idiotes et hypocrites et niaises et siiii mignonnes et elles babillent comme des petites filles. je n'ai rien à voir avec ces filles-là.
la maman de yoko se souvient qu'elle adorait hina matsuri quand elle était petite. elle est un peu déçue, elle se faisait une joie d'organiser une petite réception pour sa fille. évidemment, ce n'est pas toujours très facile d'être une maman. et yoko est parfois une enfant difficile. elle aimerait mieux comprendre sa fille.

yoko n'est pas méchante. son père n'est plus là et elles habitent toutes les deux chez les parents de maman. ce n'est pas drôle car ils ne supportent rien, ne comprennent rien. elle aperçoit une petite larme qui brille au coin de l'œil de maman. c'est tellement triste.
— maman chérie, dit-elle, hina matsuri c'est des conneries machistes. les temps ont changé. mais je peux être une gentille petite fille aujourd'hui si tu me promets une chose : on a de l'argent et demain on part. on va faire un très long voyage toutes les deux, on prendra l'avion, le train, le bateau, on visitera l'europe, on ira en amérique et je me marierai avec un garçon qui s'appellera john et je deviendrai une artiste célèbre et on sera libres et heureuses…

maman sourit, elle serre sa petite fille contre elle et dit "promis, demain on part en voyage".

notes
*: her kimono is made in a vintage japanese fabric.
**: le kimono est réalisé dans un tissu japonais ancien

8 commentaires:

  1. J'adore Yoko et le tissu de son kimono.
    L'histoire qui accompagne les photos est très attendrissante.
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  2. I love love love your blog. I never thought I could love something like it. Life is a discovery every time. That makes me happy. Your stories are so nice, so beatiful, so tender. I look forward to reading your posts, wait for them. Thanks, and thanks for your comments in my blog too. I do appreciate them, specially coming from you.

    RépondreSupprimer
  3. So cute your little japanese girl, I like it!!!!!!
    Much Greetings, cornelia

    RépondreSupprimer
  4. Une très jolie histoire.
    J'aime aussi le kimono.
    Bonne fête à tes poupées.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime les histoires du soleil levant.
    cette poupée est très jolie.J'aime son kimono et la couleur de son obi.

    RépondreSupprimer
  6. ça me donne envie de me faire un petit thé au jasmin! vivement les cerisiers en fleurs...

    RépondreSupprimer