rock&dolls addict

2011-03-29

you're a big boy now (#17)



— there's something funny going on, martha says, i can feel it in the air.
— moron, it's just a baby butterfly. look  at her, she's so cute, she a girl.
— shut up, stupid girl, i don't speak about that. look at that, i was sure. there is a guy. he 's fishing in the river.
— come, have a look, says louise, keep quiet.
— are you silly? we don't know who he is. may be he's über dangerous. i think his back is weird. snoopy.

our two little girls make so much noise that the new one looks at her.
— hey girls, stop making noise, fishes are leaving and i'm hungry.
— come with us, grandma made a lot of pancakes for breakfast, louise says.
— what a beast, martha murmurs. i'm sure he is a murder. he'll carve us in small pieces and put us into the salting tub and eat us during the winter and…
— Grandma, you mean Grandma? such good news.
 — grandma, grandma, louise is running and shouting, we've got a hobo for you.

grandma rushes and takes the boy in her arms: "nils, my babynils, how do you do, it's spring, you probably go north, where are your grey lags? you grow taller and taller, you're a big boy now!

nils grumbles something and turns red. louise has fun.
martha is mad. she takes hagar by his hand and she goes into the big wood.

nils decides to stay a few days. everybody is happy, everybody loves him. everybody?
— i hate this guy, says martha.

— j'aime pas ça, dit martha, je sens une présence suspecte dans ces bois. viens, on rentre.
— andouille, c'est juste un bébé papillon. regarde comme elle est mignonne, c'est une fille.

— tais-toi, idiote, je ne parle pas de ça. tiens regarde là-bas, j'en étais sûre. on dirait qu'il y a un type qui pêche dans la rivière.
— on va voir qui c'est, propose louise, viens, fais pas de bruit.
— tu es folle, on sait même pas qui c'est. si ça se trouve il est super dangereux. moi je trouve qu'il a un dos bizarre. pas franc.

les deux fillettes font tellement de bruit que le nouveau venu se retourne.
— hey les filles, vous pouvez pas jacasser moins fort, vous faites fuir les poissons et j'ai faim, moi.
— viens chez grandma, dit louise, il y a toujours des pancakes.
— abrutie, murmure martha, c'est peut-être un assassin. il va tous nous découper en morceaux et nous mettre au saloir et nous manger tout l'hiver, et…
— Grandma, vous voulez parler de Grandma? ça c'est une bonne nouvelle.
 
 — grandma, grandma, crie louise, viens voir, on t'a ramené un clochard.
grandma se précipite et soulève le garçon dans ses bras. "nils, mon bébénils, comment vas-tu, c'est le printemps, tu remontes vers le nord, où sont les oies? mais que tu as grandi, tu es un très grand garçon, maintenant!"
nils grogne un truc et devient tout rouge. louise rigole.
rien de tout cela ne plaît à martha. elle attrape hagar par la main et file bouder dans la forêt.

nils décide de rester quelques jours en attendant les oies. les enfants sont ravis. tous aiment nils. tous?
— je déteste ce type, dit martha.

4 commentaires:

  1. Que de belles photos! J'adore l'oie de Nils et le bébé papillon.
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  2. It is nice to have you back with one of your stories. By the way, this time you made me hungry!

    RépondreSupprimer
  3. Le printemps nous invite à sortir ...je rencontrerai peut-être ces charmants êtres sur mon chemin.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer